La vélorution a la frite !

Ce n’est pas au cri revendicatif de « l’aquabike pour tous ! » que nous avons entrepris samedi 26 octobre 2019 d’équiper nos vélos de frites de piscine. Nous avons simplement repris l’idée lancée en début d’année par l’association nantaise Place au Vélo : les cyclistes ont la frite ! Les camarades du Collectif Cycliste 37 l’avaient reprise eux aussi à leur compte en septembre à Tours. L’objectif : montrer à l’aide de cet accessoire léger, souple et coloré, ce que signifie respecter les distances de sécurité en cas de dépassement1.

Continuer la lecture de La vélorution a la frite !

13ème vélorution orléanaise à la Chapelle-Saint-Mesmin : oui au vélo urbain, non au béton contraint !

Le samedi 11 mai à 15h, la vélorution orléanaise s’élancera en direction de La Chapelle-Saint-Mesmin (départ de la tête nord du pont de l’Europe). Le parcours d’une dizaine de kilomètres entre rues pavillonnaires et zones commerciales sera l’occasion de constater et dénoncer l’absence ou la mauvaise qualité des aménagements cyclables dans l’ouest de l’agglomération.

Continuer la lecture de 13ème vélorution orléanaise à la Chapelle-Saint-Mesmin : oui au vélo urbain, non au béton contraint !

Budget participatif 2019 : autant en emporte la Loire !

C’est le printemps, c’est la débâcle. Si on n’est pas près de voir des blocs de glace charriés par la Loire, on n’est pas près non plus de voir des cyclistes emprunter le pont George V en sifflotant. Le projet de réservation d’une voie de ce pont à la circulation des vélos que nous avions soumis dans le cadre du budget participatif 2019 de la ville d’Orléans n’a pas été retenu après analyse. Il ne sera donc pas soumis au vote des citoyens. Est-ce bien acceptable ?

Continuer la lecture de Budget participatif 2019 : autant en emporte la Loire !

Passerelle sur la Loire : une nouvelle fausse bonne idée

Olivier Carré l’a annoncé par voie de presse : il compte bien faire réaliser une passerelle piéton/vélo pour franchir la Loire lors de la prochaine mandature. Après avoir reconnu la « fausse bonne idée » du passage à une voie du tram sur le pont1, il précise :

« On ajoute un équipement nouveau, structurant pour les vélos, etc. Si l’on veut favoriser ces modes de déplacement, il faut des équipements. Alors la passerelle, c’est plus cher, entre 15 et 20 millions d’euros, mais c’est une véritable avancée. »

Continuer la lecture de Passerelle sur la Loire : une nouvelle fausse bonne idée

Pont George V : Olivier Carré a un souci d’arithmétique et de topographie

En conférence de presse le 19 janvier 2018, Olivier Carré a, selon un journaliste de La République du Centre, tenu les propos suivants1 :

« Si vous supprimez un sens de circulation pour les voitures, vous supprimez un quart des possibilités de traverser la Loire, or, nous sommes une des villes françaises qui a le moins de possibilités de franchissement »

Petit calcul

Soit les quatre ponts orléanais de franchissement de la Loire (d’ouest en est), hors franchissement autoroutier :

  • Pont de l’Europe : 2×2 voies
  • Pont Joffre : 2×2 voies
  • Pont George V : 2×1 voies
  • Pont Thinat : 2×2 voies

Ils totalisent à eux tous 14 voies de circulation automobile. Continuer la lecture de Pont George V : Olivier Carré a un souci d’arithmétique et de topographie

Pont George V : non à la voie unique du tram, oui au sens unique pour les voitures

Le collectif Vélorution Orléans demande que la solution d’une voie unique pour le tram sur le pont George V, pour laquelle Orléans Métropole souhaite lancer une mission d’étude approfondie, ne soit pas mise en œuvre. Contraindre les trams à circuler en alternance sur le pont ne permet pas de résoudre convenablement et durablement la question de l’accès au centre-ville dans de bonnes conditions que ce soit en terme de sécurité des déplacements ou de protection de l’environnement.

Continuer la lecture de Pont George V : non à la voie unique du tram, oui au sens unique pour les voitures