Samedi 21 avril 2018 : la vélorution met le cap à l’ouest !

Pour sa dixième édition, la vélorution orléanaise met le cap à l’ouest direction Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Rendez-vous est donné à 15h sur la place du Jardin des Plantes1.

Le cortège à vélo s’élancera avenue de Saint-Mesmin, qu’il empruntera quelque temps, avant de rejoindre par des rues résidentielles la place Clovis. De ce cœur de bourg quasiment à l’arrêt, le cortège atteindra l’avenue du Traité de Rome mais n’ira pas jusqu’à faire un tour du parking du centre commercial des Quinze-Pierres. Il bifurquera donc par la rue des Moines et rejoindra un peu plus loin un espace herbeux et arboré pour y achever son parcours par un moment d’échange convivial autour d’un goûter proposé par l’association Saint-Pryvé Pour Tous2.

En attendant de pédaler de concert, quelques remarques sur des points saillants du parcours.

Rond-point Candolle

Dans le sens Orléans – Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, l’étroite bande cyclable de l’avenue de Saint-Mesmin disparaît à l’approche du rond-point Candolle. Les personnes à vélo sont invitées à monter sur le trottoir et se joindre au flux piéton. Et en sortie du rond-point, plus rien. En raison du cadencement des différents feux de la zone, il est quasiment impossible de s’élancer dans la circulation en toute quiétude.

Une avenue fort dépourvue

En quittant Candole, l’avenue de Saint-Mesmin, longue, large et rectiligne, ne propose aucun aménagement cyclable. Alors même que le lycée Charles Péguy tout proche draine une importante population dans ce secteur. Le vélo devrait pouvoir être le mode de déplacement privilégié des lycéen(ne)s. De même pour toutes celles et ceux qui voudraient rejoindre le centre ville d’Orléans. Pour ne donner qu’un exemple : du 105 avenue de Saint-Mesmin, la place du Martroi n’est qu’à 2,8 km soit 12 minutes à vélo (données Geovelo3). Impossible de faire mieux en voiture…

Le profil et la largeur de l’avenue incitent les automobilistes à doubler. Certains le font bien, en respectant la distance réglementaire d’un mètre en agglomération :

V10_dépassement_bien
Franchir une ligne blanche pour dépasser un cycliste est parfaitement licite.

D’autres sont très imprudents et suivent la voiture qui les précède sans maîtriser ni la distance de sécurité ni leur manœuvre dans son ensemble :

V10_dépassement
Une voiture arrive en face, les automobilistes se rabattent sur les cyclistes. Imprudence coupable.

Autour de la place Clovis

Au sud de la place Clovis – petit centre ville de la commune de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin – les cyclistes sont invités avenue Desfriches à circuler sur le trottoir par la grâce d’un panneau non réglementaire indiquant “espace partagé”.

Au milieu de l’avenue, une chicane avec coussin berlinois pourrait utilement prévoir un by-pass (ou écluse) cycliste à droite de l’obstacle. Après tout, il s’agit d’une zone 30.

V10_5
À quand un by-pass cycliste sur le côté droit ?
V10_7
Les environs de la place sont en zone 30.

Au nord de la place, et toujours en zone 30, l’avenue Arthur Michel procède de la même logique mais de manière plus moderne avec un trottoir transformé en voie verte. Gros problème de cohabitation piéton-vélo. Petit problème supplémentaire : aucun panneau “fin de voie verte” n’a été installé.

L’avenue de Saint-Mesmin devenue route de Saint-Mesmin n’est toujours pas cyclamicale comme l’indique un panneau qui, en légalisant une pratique sans doute courante, rappelle surtout une évidence : les cyclistes ne devraient jamais avoir à circuler sur un trottoir pour se sentir en sécurité.

V10_10
Sorte d’itinéraire bis pour cyclistes en l’absence de solution satisfaisante.

Une nouvelle coupure urbaine pour les cyclistes de la métropole

Au bout de la route de Saint-Mesmin, de grandes infrastructures routières se présentent. Le cheminement à vélo s’en trouve perturbé.

V10_11
Au niveau du centre commercial, rien ne guide le cycliste : quelle voie prendre parmi les trois qui se présentent ?

Le plus spectaculaire est toutefois ce que la presse appelle le “rond-point des Moines”4, tout nouveau carrefour qui interrompt désormais les deux pistes cyclables qui longeaient l’avenue du Traité de Rome de part d’autre. Rien n’a été prévu pour la circulation des vélos. C’est encore possible, en 2018, de couper net un itinéraire cyclable ? Les nouveaux aménagements prennent-ils véritablement en compte les mobilités actives ?

V10_12
Le tout nouveau rond-point des Moines avec de hautes bordures comme un rempart contre piétons et vélos.
V10_carte_générale
Le tout nouveau rond-point (cercle rouge) ne figure pas encore sur la carte de Geovelo : les pistes cyclables (en vert foncé) y sont donc représentées continues… ce qui n’est plus le cas au ras du bitume !

 

Notes

  1. Celles et ceux qui auraient oublié leur vélo mais pas leur carte bancaire pourront à la rigueur emprunter un Vélo’+ puisqu’on y trouve une station : Station n° 24 “Jardin des plantes”.
  2. Amenez vos spécialités à déguster !
  3. Présentation de l’application Geovelo sur le site agglo-veloplus.fr.
  4. “Le rond-point des Moines bientôt entièrement ouvert”La République du Centre, 23 février 2018.

4 réflexions au sujet de « Samedi 21 avril 2018 : la vélorution met le cap à l’ouest ! »

  1. Chapeau pour toutes ces remarques, photos et précisions ! A quand la prise en compte, réelle ( ! ), des cyclistes dans ce secteur ? A propos, le PDU, Plan des Déplacements Urbains d ‘Orléans Métropole est en révision : ruons-nous, nous cyclistes assidus, sur cette occasion de nous faire respecter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.