Urbanisme tactique : place aux travaux pratiques !

En présentant le plan de déconfinement de la métropole orléanaise, Olivier Carré a souligné que le vélo doit être vu comme « un mode de déplacement alternatif qui répond parfaitement aux enjeux de mobilité de la période de déconfinement qui s’ouvre ». Nous ajouterons à ce constat les cheminements piétons, pour lesquels la prise en considération des trottoirs trop exigus sera un enjeu important. 
1 Terre ActionsAlternatiba Orléans, Olivet en transition, Ingré Ormes 2030, et le collectif Vélorution Orléans sont disponibles et volontaires pour participer dès maintenant au groupe de travail annoncé afin d’aider les élus et les techniciens de la métropole à bâtir ces aménagements. Nous avons d’ailleurs déjà soumis à la discussion les axes pour lesquels ces aménagements temporaires seraient particulièrement souhaitables.

Les différentes études concordent sur les liens entre santé et pollution de l’air. Soutenir une politique cyclable volontariste est donc aussi un moyen de limiter les risques sanitaires. Le gouvernement a quant à lui souhaité encourager ce type d’initiatives en mettant sur la table 20 millions d’euros, et le Cerema a publié plusieurs documents destinés à aider les gestionnaires de voirie pour la réalisation d’aménagements cyclable et piétonnier provisoires. De nombreux cas de figure concrets déjà mis en œuvre dans plusieurs villes peuvent servir d’exemple. Profitons de cette dynamique dès maintenant. Le fameux point noir du pont George V par exemple peut être traité bien avant le 20 mai, ne serait-ce qu’en mettant en place chaque jour la neutralisation de voie du dimanche, en attendant les préconisations du groupe de travail.

Lançons la concertation sans délai afin que les premiers aménagements provisoires puissent être mis en oeuvre dès le 11 mai.


Crédit photo : Jo Urbs sur Twitter.

6 réflexions au sujet de « Urbanisme tactique : place aux travaux pratiques ! »

  1. tant qu’a faire, réaliser des réseaux cyclistes définitifs, et aussi remettre en état celui d’Ingré, et le prolonger jusqu’a Orléans par la Nationale ..

  2. Faites appel aux clubs cyclistes de l’agglo, sollicitez les, ils pratiquent pour certains les voiries tous les jours, ils seront de bons conseils…
    Passionné de vélo depuis toujours, et persuadé que l’on peut améliorer le partage des réseaux, dans l’intérêt et le respect de tous les modes de transport, je me tiens à la disposition de qui veut…

  3. Chacun appréciera la mesure prise par notre cher préfet sur le port du masque obligatoire pour les cyclistes et les runners sur l’agglomération orléanaise à compter du 29/08 à 08h00.
    Il n’est pas dit ouvertement de quelle manière doit être porté ce masque, je pense que le mien aura des trous au niveau de la bouche et des narines…pour ne pas mourir asphyxié.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.