La vélorution a la frite !

Ce n’est pas au cri revendicatif de « l’aquabike pour tous ! » que nous avons entrepris samedi 26 octobre 2019 d’équiper nos vélos de frites de piscine. Nous avons simplement repris l’idée lancée en début d’année par l’association nantaise Place au Vélo : les cyclistes ont la frite ! Les camarades du Collectif Cycliste 37 l’avaient reprise eux aussi à leur compte en septembre à Tours. L’objectif : montrer à l’aide de cet accessoire léger, souple et coloré, ce que signifie respecter les distances de sécurité en cas de dépassement1.

Le message est clair.

Une inauguration place Gambetta

La circulation devant la médiathèque place Gambetta a été revue. Côté vélo, le chaînon manquant entre le double-sens cyclable de la rue des Murlins et la place a été créé sous forme d’un cheminement peint2. Hélas, des travaux de plus grande ampleur auraient été nécessaires. La présence d’une bordure qu’on aborde de biais représente un risque de chute évident en particulier par temps de pluie. Par ailleurs, le cheminement ainsi délimité n’arrive pas dans l’axe du sas vélo du bout de la rue du faubourg Bannier. On doit pouvoir beaucoup mieux faire.

Bordure arrondie + angle ouvert = piège à cycliste.
C’est inauguré !

Boulevards Rocheplatte et Jaurès

Nous avons refait le cheminement cyclable que nous avions inauguré et critiqué il y a un an3.

La vélorution ne carbure ni à l’huile de friture ni au produit pétrolier.
Les frites se confient leurs impressions après la descente jusqu’aux quais.

L’aller/retour résumé en vidéo :

Pont George V

S’il y a bien un endroit où la frite s’impose c’est sur le pont George V.

En approche.

Franchissement sud – nord en vidéo :

L’effet frite en vidéo.

Rue des Murlins

Si attachée à un porte-bagage, la frite remplit son office, elle s’avèrerait beaucoup moins utile fixée sur le trottoir. C’est pour marquer le coup que nous sommes venus symboliquement signifier le non aboutissement partiel d’un projet adopté dans le cadre du budget participatif 2019 – trois potelets non installés qui ruinent de fait l’objectif de sécurisation du cheminement piéton et cycliste rue des Murlins4.

Trois frites pour trois potelets absents.

On savait déjà que le vélo donne la frite, on sait maintenant que la frite est l’alliée du vélo !

Notes

  1. La règle pour dépasser une personne qui se déplace à vélo est de ménager un espace minimum d’un mètre en agglomération et un mètre cinquante hors agglomération. Le chevauchement de ligne continue est autorisé dans ce cas précis. Voir « Dépasser un cycliste sans le mettre en danger : mode d’emploi » sur le site du CC37.
  2. Voir « Opération sécurisation » dans le numéro d’Orléans.mag d’octobre 2019, p. 31.
  3. « Le collectif Vélorution dénonce les nouveaux aménagements cyclables sur les boulevards orléanais », La République du Centre, 23 octobre 2018.
  4. Voir à ce sujet Extension du domaine du potelet rue des Murlins chez Jeanne à vélo.

4 réflexions au sujet de « La vélorution a la frite ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.