Rendez-vous au tribunal administratif pour Orléans Métropole

La vélorution passera-t-elle par la case tribunal ? L’association Olivet en transition, qui avait co-organisé notre douzième vélorution, est bien décidée à faire respecter le droit pour les personnes qui se déplacent à vélo de bénéficier d’itinéraires cyclables dans toutes les rues faisant l’objet de travaux de rénovation.

Cette obligation qui figure à l’article L228-2 du code de l’environnement1 a été rappelée aux autorités métropolitaines à l’occasion d’un recours gracieux concernant les rues de l’Hôtel-Dieu et Rodolphe Richard2. En présence d’une réponse insatisfaisante, l’association a déposé un recours contentieux le 8 février 2019.

Les deux rues concernées ont été empruntées par le cortège de la douzième vélorution. Ici la rue Rodolphe Richard :

Le cortège vélorutionnaire dans la rue Rodolphe Richard. Photo Jeanne à vélo.

Un seul objectif : “permettre la circulation et l’usage des deux roues à Olivet en toute sécurité.”

Bravo à Olivet en transition pour cette démarche que nous soutenons pleinement.


Crédit photo : Croquant [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Notes

  1. Article L228-2 du code de l’environnement : “A l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines, à l’exception des autoroutes et voies rapides, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d’aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation.”
  2. “L’association Olivet en transition est déterminée”, La République du Centre, 3 novembre 2018.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.